top of page

Limoges, une ville à découvrir!

Dernière mise à jour : 17 avr. 2023


Limoges - France - Carole - Oriez - Designer - Floral - Boutique - Shop - Fleuriste - Florist - Devanture - Storefront - Canapé - Jaune - Velours - Sofa - Couch - Yellow - Velvet - Mimosa - Fleur - Flower - Rose - Pink - Rouge - Red - Séché - Dried - Reflet - Reflect - Reflection - Broc - Solara - Blog

Si un séjour à Limoges, dans le Grand Sud-Ouest de la France, vous tente, mais qu'en-dehors de la célèbre porcelaine, vous ne savez pas vraiment ce que vous pourriez y découvrir, voici les dix incontournables à découvrir à Limoges, ainsi que deux recommandations gourmandes croquantes (comme dirait Cyril Lignac) ! Un week-end est idéal pour prendre le temps de découvrir cette cité où il fait bon vivre...

 

SOMMAIRE

  1. La gare au style éclectique de Limoges-Bénédictins

  2. Le Pavillon du Verdurier

  3. La Basilique gothique de Saint-Michel-des-Lions

  4. Les Halles centrales : le ventre de Limoges

  5. Le quartier médiéval de la Boucherie

  6. La Mairie et sa fontaine en porcelaine... de Limoges

  7. La cathédrale gothique Saint-Etienne de Limoges

  8. L'apaisant jardin de l'Evêché

  9. Les bucoliques Bords de Vienne

  10. Le passionnant Musée du Four des Casseaux

  11. Deux recommandations gourmandes : les Madeleines Bébé et les Madeleines Bijou

 

1. La gare au style éclectique de Limoges-Bénédictins



Si vous décidez de venir en train à Limoges (3h30 environ d'Intercités depuis la gare de Paris-Austerlitz), vous passerez alors forcément par ce chef-d'oeuvre Art Nouveau et Art Déco qu'est la gare de Limoges-Bénédictins ! Cette dernière, inaugurée en 1929, est le symbole de la prospérité et du développement de la cité porcelainière pendant l'entre-deux-guerres. Roger Gonthier en est l'architecte. Dire qu'elle était pourtant loin de faire l'unanimité à son inauguration, jugée trop massive et déjà datée...


Son nom "Limoges-Bénédictins" provient du fait qu'à l'emplacement actuel de la gare, se trouvait auparavant une léproserie qui jouxtait le monastère des Bénédictins, donnant dès lors son nom à la gare.


En la voyant, ma première pensée a été de lui trouver un petit air de Basilique Sainte-Sophie d'Istanbul avec sa coupole et son campanile, haut de 67 mètres. N'hésitez pas à observer la coupole et les vitraux depuis l'intérieur de la gare. Sous le dôme, vous verrez à chaque angle une sculpture allégorique représentant l'une des quatre provinces desservies par la compagnie ferroviaire du Paris-Orléans (Limousin, Bretagne, Gascogne et Touraine). Concernant le Limousin, la femme porte comme emblèmes un vase de porcelaine, des épis de blé, des châtaignes et des feuilles de châtaignier.


C'est en marchant jusqu'aux balcons du Champ de Juillet (sur la dernière photo), situé juste en face de la gare et réaménagé par le même architecte Roger Gonthier, que vous pourrez prendre les plus belles photos d'ensemble de ce monument, avec le reflet dans l'eau.


Enfin, dernière information : la gare de Limoges a été mise à l'honneur en 2009 dans la publicité réalisée par Jean-Pierre Jeunet pour le parfum Chanel n°5, avec Audrey Tautou. Pour les curieux, cliquez sur l'image ci-dessous afin de voir la vidéo ! Quand je vous disais que la gare de Limoges avait un petit air d'Istanbul... ;-)


Limoges - France - Gare - Train - Station - Bénédictins - Tour - Tower - Horloge - Clock - Ciel - Sky - Bleu - Blue - Nuage - Cloud - Audrey - Tautou - Pub - Publicité - Chanel - Ad - Advertising - Jean - Pierre - Jeunet - Réalisateur - Director - 2009 - Istanbul - Parfum - Perfume - Belle - Beau - Beautiful - Train - Orient - Express - Art - Déco - Deco - Solara - Blog

 


Le Pavillon du Verdurier a une histoire un peu particulière car, construit en 1919, il s'agissait auparavant d'un ancien pavillon frigorifique qui permettait de stocker la viande congelée en provenance d'Argentine, alors très consommée après la Première Guerre Mondiale pour pallier la pénurie. Il a aussi servi de gare routière. L'architecte de ce bâtiment Art Déco n'est nul autre, encore une fois, que Roger Gonthier ! Aujourd'hui, ce pavillon accueille des expositions temporaires.

 

3. La Basilique gothique de Saint-Michel-des-Lions



Cette vaste basilique, construite entre le XIVe siècle et le XVIe siècle, est d'abord remarquable par ses deux lions gallo-romains en granit qui la protègent depuis l'extérieur. A l'intérieur, les vitraux y sont exceptionnels. Avant de partir, remarquez à quel point les colonnes semblent plier sous leur poids ;-) Oui, oui, c'est le moment de partir !


Pour la petite histoire, cette église est devenue une basilique le 2 février 2023 sur décision de Rome car il n'y avait alors aucune basilique dans le Limousin ! Ce titre est accordé par le Pape en personne et il faut, pour l'obtenir, que l'édifice renferme par exemple les reliques d'un Saint, ce qui est le cas de Saint-Michel-des-Lions qui abrite les reliques du premier évêque de Limoges : Saint-Martial (IIIe siècle).

 

4. Les Halles centrales : le ventre de Limoges



Les Halles centrales de Limoges se visitent d'abord depuis l'extérieur, sur la Place de la Motte où elles se trouvent. C'est un bel exemple d'architecture du XIXe siècle : verrières, briques et structure métallique d'un seul tenant. Ce sont d'ailleurs des disciples d'Eiffel qui sont à l'origine de sa conception. Prenez le temps d'observer sa belle frise de 328 carreaux de porcelaine qui évoquent les produits vendus aux Halles.


A l'intérieur, l'endroit est très lumineux, plein de vie, vous pouvez y faire votre marché auprès des divers petits producteurs locaux, boire un verre, manger sur de grandes tablées ou bien encore déguster quelques spécialités limougeaudes, dont voici quelques exemples :


- Le galetou : une galette roulée à base de farine de sarrasin, fourrée par exemple avec de la rillette, elle se déguste froid à l'apéritif, découpée en tronçons.

- Le pâté de viande et de pommes de terre.

- La flognarde : on parle de flognarde quand il s'agit d'un clafoutis garni d'autres fruits que des cerises, par exemple avec des pommes, des poires ou des prunes.

- Le fondant aux châtaignes.

- Le beignet des Halles : moelleux à l'intérieur et croustillant à l'extérieur.


Les Halles centrales sont ouvertes du mardi au mercredi de 7h à 13h et du jeudi au dimanche de 7h à 15h.

 

5. Le quartier médiéval de la Boucherie



Le quartier de la Boucherie est certainement le quartier le plus touristique de Limoges, avec ses magnifiques immeubles à colombages, comme figés dans le temps. Il s'agit de l'endroit où de nombreux bouchers et tripiers se sont installés depuis le Moyen-Âge, d'où son nom. En effet, avec leur réputation d'hommes vils et sales et aussi pour des raisons d'hygiène, ils étaient mis à l'écart des beaux quartiers afin de ne pas ennuyer la haute société. Ainsi, dans la rue de la Boucherie, vous pourrez y voir la Maison Traditionnelle de la Boucherie, datant du XIIIe siècle et abritant un écomusée reconstituant le cadre de vie d'une famille de bouchers du XIXe siècle.


Deux magnifiques places sont à découvrir dans ce quartier :


Limoges - France - Quartier - Boucherie - Médiéval - Medieval - District - Butchery - Magnifique - Magnificent - Square - Cour - du - Temple - Remarquable - Remarkable - Ensemble - Group - Hotel - Granit - Half - Timbered - Mansion - Hôtels - Particuliers - Granit - Colombages - Arcaded - Galleries - Galeries - Arcades - Enjoy - Profiter - Salon - de - thé - Le - Consulat - Tea - Room - Solara - Blog

- La Cour du Temple : il s'agit d'un remarquable ensemble d'hôtels particuliers en granit et colombages, avec des galeries à arcades. Vous pouvez en profiter en vous asseyant au salon de thé Le Consulat !



- La Place de la Barreyrrette : moins connue, mais tout aussi charmante, cette place située à l'arrière des maisons de bouchers était divisée en enclos par des barrières (barreyrrettas) où étaient parqués les animaux avant l'abattage, jusqu'à la construction d'un abattoir municipal au début du XIXe siècle.



Une autre particularité à découvrir absolument est la petite Chapelle Saint-Aurélien, édifiée au XVe siècle. Elle accueille les reliques du saint patron des bouchers et deuxième évêque de Limoges : Saint-Aurélien. En entrant, vous pouvez avoir le sentiment d'un style rococo avec un intérieur très riche témoignant de la prospérité passée de la corporation des bouchers de la ville. D'ailleurs, vous aurez la surprise de découvrir une statue de l'Enfant Jésus dégustant... un rognon !


Enfin, le quartier de la Boucherie est à découvrir ou à redécouvrir lors d'un évènement gastronomique se déroulant depuis 1973 chaque troisième vendredi du mois d'octobre, la Frairie des Petits Ventres, qui met les tripiers à l'honneur. Personnellement, j'ai très envie d'y retourner à cette occasion ;-)

 

6. La Mairie et sa fontaine en porcelaine... de Limoges



En observant la Mairie, vous lui trouverez tout de suite une ressemblance avec la Mairie de Paris. En effet, l'architecte Charles-Alfred Leclerc s'en est inspiré. L'Hôtel de Ville se trouve sur le site de l'ancien forum antique ! Devant la Mairie, se trouve une fontaine en porcelaine mettant à l'honneur les arts du feu.

 

7. La cathédrale gothique Saint-Etienne de Limoges



La construction de cette imposante cathédrale a duré six siècles : du XIIIe au XIXe siècle. A l'intérieur, admirez non seulement ses vitraux et ses peintures médiévales, mais aussi son jubé (tribune formant une clôture de pierre ou de bois séparant la nef du choeur liturgique), dont le décor est typique de celui de la Renaissance et qui est l'un des rares conservés en France.


Juste à côté de la cathédrale, se trouve le Musée des Beaux-Arts.

 

8. L'apaisant jardin de l’Evêché



Directement en sortant de la cathédrale Saint-Etienne, vous allez découvrir ce jardin en terrasse. Lorsqu'un rayon de soleil pointe le bout de son nez, un air de Sud s’en dégagerait presque avec ses essences d'arbres. N'hésitez pas à vous promener au milieu de ses plus de 3000 plantes, puis à profiter du panorama sur la Vienne, avant de descendre par étage pour une balade sur les Bords de Vienne !

 

9. Les bucoliques Bords de Vienne



Vous pouvez emprunter à pied ou à vélo un agréable chemin qui longe la Vienne, et profiter de ses deux ponts : le pont Saint-Martial et le pont Saint-Etienne (entièrement piéton), tous deux datant du XIIIe siècle. Vous pouvez ainsi vous promener paisiblement jusqu'au Four des Casseaux.

 

10. Le passionnant Musée du Four des Casseaux



La visite du Musée du Four des Casseaux a été pour moi la plus belle découverte à Limoges. Elle vous permet en effet de comprendre tout le processus de fabrication de la porcelaine et, notamment, comme son nom l'indique, ses secrets de cuisson. Il s'agit de l'un des cinq derniers fours à porcelaine de la ville et vous pourrez même rentrer dedans, oui, oui ! Les visites sont libres ou guidées. Je recommande une visite guidée si cela est possible. A la fin, avis aux fans de vaisselle : un immense magasin d'usine est à découvrir.

 

11. Deux recommandations gourmandes : les Madeleines Bébé et les Madeleines Bijou




Les madeleines artisanales Bébé sont absolument à découvrir lors de votre passage à Limoges (et tant pis si vous avez déjà trop mangé avant !). Elles sont parfumées, bien dodues, moelleuses et avec une coque de chocolat bien épaisse comme il faut, qui croque sous la dent. Y sont proposées de nombreuses saveurs de madeleines sucrées, mais aussi salées ! Vous pouvez acheter les madeleines en grande ou en petite version. Il est juste dommage qu'elles soient emballées dans des sachets plastiques. Enfin, des chocolats sont aussi proposés. La boutique est située 3 Rue Vigne de Fer, mais la livraison à domicile est également possible.




C'est la marque du goûter des enfants dans la région ! Cette entreprise est spécialisée depuis plus de 170 ans dans la fabrication de madeleines. Lorsque vous vous rendez dans le magasin d'usine situé 2 Avenue de Locarno, ne vous étonnez pas si vous voyez les gens y faire de sacrés stocks ! Vous y trouverez non seulement des madeleines, mais aussi des gâteaux fourrés, pâtisseries traditionnelles et autres biscuits pâtissiers. Enfin, ils livrent également à domicile.

 

=> J'espère que cet article aura pu vous aider dans la préparation de votre séjour à Limoges et, si jamais vous avez des questions ou bien des commentaires, n'hésitez pas, je vous ferai un retour avec plaisir !


Enfin, si vous cherchez un endroit où séjourner à Limoges, je vous renvoie à mon article dédié à Gogaille, nouveau concept d'hôtellerie-restauration en France à recommander !


bottom of page