top of page

Deux incontournables à Milan : le Duomo et la Galleria Vittorio Emanuele II !

Dernière mise à jour : 17 mai 2023


Milan - Milano - Italie - Italy - Italia - Duomo - di - Cathédrale - Cathedral - Ville - City - Ciel - Sky - Bleu - Blue - Maison - House - Jaune - Yellow - Blanche - White - Petite - Rue - Little - Street - Small - Pavé - Paved - Cobbled - Câble - Noir - Black - Cable - Wire - Solara - Blog

Dans cet article, je vous présente deux visites incontournables lors de votre séjour à Milan : le Duomo, qui est la Cathédrale de la ville, et la Galleria Vittorio Emanuele II, sublime galerie commerçante historique. Je vous donne également toutes les informations pratiques pour pouvoir planifier votre visite.

 

SOMMAIRE

  1. Duomo di Milano

  2. Galleria Vittorio Emanuele II

 

1. Duomo di Milano



Voici le monument incontournable de Milan : le Duomo, autrement dit en français, le Dôme. Cette cathédrale, qui est le siège de l'archevêché de Milan, est la troisième plus grande église du monde après la Basilique Saint-Pierre de Rome et la Cathédrale de Séville. Elle peut accueillir plus de 40.000 personnes.


Quelques mots sur sa construction : entamée en 1386, cinq siècles et demi ont été nécessaires pour l'achever en 1932. L'objectif initial de cette oeuvre était notamment de célébrer l'expansion territoriale des Visconti. Plusieurs architectes, sculpteurs et artistes ont apporté leur contribution pour cette "Fabbrica del Duomo". Le résultat final est un style gothique fusionné avec la tradition lombarde.


La façade du Duomo est faite en marbre de Candoglia, un marbre blanc légèrement rosé. En outre, plus de 2000 statues aux styles variés sont présentes sur les murs de la Cathédrale. Concernant sa partie supérieure, le Duomo est surplombé de 136 flèches, d'où son surnom de "hérisson de marbre". Tout en haut du Duomo, vous pouvez apercevoir une statue en cuivre doré, sculptée par Giuseppe Perego en 1774. Il s'agit de la Madonnina, devenue la protectrice de la ville de Milan.



Lorsque l'on pénètre dans le Duomo, le carrelage au sol est presque hypnotique et on est impressionné par les immenses dimensions de l'édifice, impression renforcée par les 52 colonnes de marbre comportant des statues qui arrivent jusqu'au plafond. Ces colonnes représentent les 52 semaines d'une année. Il y a 5 nefs.



A l'intérieur de la Cathédrale, se trouve également une statue interpellante lorsque l'on passe devant : il s'agit de la statue de l'apôtre Barthélémy, le patron des bouchers, des tanneurs et des relieurs. Il apparaît avec la peau arrachée qui retombe sur ses épaules, en référence au martyre qu'il a souffert.


Il est important de noter que, pour pouvoir accéder à la Cathédrale, il est impératif d'avoir les épaules et les genoux couverts, cela est surveillé.


Par ailleurs, il est possible d'accéder à la grande terrasse située tout en haut de la cathédrale, qui occupe pratiquement toute la superficie du toit et qui permet de s'y promener afin d'avoir une vue imprenable sur Milan, mais aussi sur les pinacles et les sculptures du toit. Malheureusement, avec mon vertige légendaire, je ne m'y suis pas rendue et je ne dispose donc pas de photos personnelles de cette terrasse. Il n'en demeure pas moins que cela reste un incontournable, surtout au moment du coucher du soleil ! Il est possible d'accéder à la terrasse de deux façons : soit via les escaliers (250 marches), soit via l'ascenseur.


Concernant les horaires, la Cathédrale et la terrasse sont ouvertes tous les jours de 9h à 19h. Dans les deux cas, la dernière entrée se fait une heure avant la fermeture.


Concernant les prix, l'accès à la Cathédrale est malheureusement payant. Ainsi, si vous souhaitez seulement accéder à la Cathédrale, cela coûte 6 euros, sachant que l'accès seul à la Cathédrale est seulement disponible le mercredi. Si vous souhaitez voir uniquement la Cathédrale les autres jours de la semaine, il faudra vous acquitter d'un euro supplémentaire, ce qui vous donnera en outre accès au Musée de la Cathédrale. Enfin, pour disposer de l'accès à la terrasse, cela coûte 10 euros supplémentaires si vous choisissez d'y accéder par les escaliers et 15 euros en plus si vous faites le choix de prendre l'ascenseur.


Il est possible d'acheter ses billets directement sur le site officiel. Dans notre cas, nous avons acheté les billets sur place au ticket office situé à côté du Duomo (c'était aux alentours de 12h30 durant la semaine de Pâques 2023 et la file a été rapide, environ 15 minutes d'attente). Nous voulions seulement accéder à la Cathédrale, mais, comme c'était un lundi et non un mercredi, nous avons dû acheter deux billets à 7 euros comprenant aussi l'accès au Musée, que nous avons tout de même traversé rapidement du coup après la visite de la Cathédrale. Puis, lorsque nous avons obtenu nos tickets, nous avons directement fait la file pour accéder à la Cathédrale et, à nouveau, cela nous a pris environ 15 minutes aux alentours de 13h.



Concernant le Musée du Duomo, il se trouve en face de la Cathédrale et est ouvert tous les jours (sauf le mercredi) de 10h à 19h, avec la dernière entrée une heure avant la fermeture.


Ce Musée permet de découvrir de nombreuses informations sur l'histoire de la Cathédrale, sa construction, ses styles architecturaux, sa restauration. De nombreux objets religieux, vitraux, tapisseries et sculptures venus de la cathédrale de Milan sont également exposés. Enfin, lors de votre parcours dans le Musée, vous aurez accès à l’église San Gottardo in Corte.


J'ai trouvé l'ambiance dans ce Musée un peu particulière car ce dernier est plongé dans la pénombre, ce que je comprends tout à fait pour mettre en valeur les oeuvres, mais on a du coup tendance à perdre un peu ses repères et, de plus, il faut suivre un parcours imposé du début à la fin... J'ai néanmoins eu un coup de coeur pour une pièce dans le Musée : l'imposante et sublime maquette en bois du Duomo.

 

2. Galleria Vittorio Emanuele II



La Galleria Vittorio Emanuele II tient son nom du Roi Victor-Emmanuel II, le père de la patrie italienne, qui a d'ailleurs inauguré cette galerie en 1878, après 11 années de construction. Son architecte, Giuseppe Mengoni, n'a malheureusement pas eu cette chance, étant décédé un an avant l'inauguration suite à sa chute d'un échafaudage durant une inspection des travaux (l'ironie du destin...).


Durant la Seconde Guerre Mondiale, la galerie a été endommagée, mais elle a été entièrement rénovée avant l'exposition universelle de Milan, en 2015, nécessitant près de 35 000 heures de travail !


Cette magnifique galerie est surnommée le "salon de Milan" et a été conçue pour constituer un passage entre les deux points incontournables de Milan que sont le Duomo et La Scala, que je vous recommande d'ailleurs dans cet autre article de découvrir à travers une des visites guidées que le théâtre propose.



Après avoir passé l'arc de triomphe symbolisant l'entrée de la galerie Victor-Emmanuel II, vous pouvez observer que les arcades sont protégées par de sublimes verrières, toutes reliées par une majestueuse coupole centrale. D'ailleurs, sur les murs de l’octogone central, vous pouvez admirer quatre peintures en mosaïque qui symbolisent les quatre continents (Europe, Amérique, Afrique et Asie).


Concernant les boutiques présentes dans la galerie, tout n'est que luxe (j'aurais bien rajouté calme et volupté, mais la galerie est malheureusement beaucoup trop fréquentée pour cela). En effet, s'y succèdent de nombreuses maisons haut-de-gamme (Prada, Gucci, Borsalino, Chanel, Louis Vuitton, pour n'en citer que quelques unes). N'oublions pas que Milan est tout de même la capitale de la mode !


On trouve également au sein de la galerie des restaurants, cafés et pâtisseries historiques, tels que les restaurants Savini ou Biffi, tous deux fondés en 1867, ou bien encore la pâtisserie Marchesi, fondée en 1824. Vous remarquerez que les enseignes ont l’obligation de suivre un code couleur : le fond doit être noir et les inscriptions dorées. Attention aux prix car l'endroit est hautement touristique !


Milan - Milano - Italie - Italy - Italia - Galerie - Galleria - Gallery - Vittorio - Victor - Emanuele - Emmanuel - II - Mosaïque - Mosaic - Bleu - Blue - Jaune - Yellow - Orange - Vert - Green - Blanc - White - Gris - Grey - Taureau - Bull - Légende - Legend - Coutume - Costum - Tradition - Habitude - Habit - Pied - Feet - Foot - Droit - Right - Talon - Heel - Tourner - Turn - Trois - Three - Fois - Time - Porte - Bonheur - Luck - Lucky - Bring - Good - Parties - Génitales - Genitals - Solara - Blog

Au centre de la galerie, vous pouvez observer au sol en mosaïque le blason de la Maison de Savoie de Victor-Emmanuel II avec une croix blanche sur un fond rouge. Autour, quatre mosaïques représentent les quatre capitales historiques de l'Italie : Milan (sous Napoléon) puis Turin, Florence et Rome.


Juste à côté, ne soyez pas étonnés si vous voyez une file se former devant la représentation au sol d'un taureau en mosaïque. En effet, la coutume veut que l'on fasse trois fois le tour sur soi-même, avec le talon de son pied droit posé sur les parties génitales du taureau, pour que cela nous porte chance. Vous pouvez d'ailleurs constater que la mosaïque a disparu à cet endroit bien précis, devant être souvent restaurée !


La galerie demeure ouverte 24h/24, donc, en venant très tôt le matin ou très tard le soir, vous aurez davantage de chances de pouvoir prendre des photos avec beaucoup moins de monde présent !


Dernière information : s'il vous reste encore un peu d'argent après votre passage dans la galerie, vous pouvez même avoir la chance d'y dormir, au sein d'une des chambres de l'hôtel Galleria Vik Milano...



A bientôt pour d'autres articles dédiés à Milan et Rome !


Milan - Milano - Italie - Italy - Italia - Place - Square - Piazza - Del - Duomo - di - Cathédrale - Cathedral - Marbre - Marble - Blanc - White - Gris - Grey - Mur - Wall - Jaune - Yellow - Nom - Name - Plaque - Sign - Solara - Blog

 

=> J'espère que cet article aura pu vous aider dans la préparation de votre séjour à Milan et, si vous avez des questions ou des commentaires, n'hésitez pas, je vous ferai un retour avec plaisir !


bottom of page